CD | RSR009

RELEASE DATE :
2005

PRESSING INFOS :


10.00 € : BUY IT

« BACK

HELLMOTEL
Hang Us Young
Radar Swarm Records

By listening to their music, you could find out a rage close to CONVERGE, a groove inspired by EVERY TIME I DIE and a precision similar to BOTCH, but HELLMOTEL settles it all:
FROM ROCK TO ROCK...

TRACK LISTING :
01. Shade And Cliché
02. A Song For Young Revolted Middle-Class People
03. Outlaw Texas Rangers
04. A New Saw : Taste Of Broken Glass
05. A New Saw : The Rustiest Tools
06. Interlude
07. Winter Cowboy
08. Hell Hot Cats
09. In A Hut With God
10. Love Lazyness

LINER NOTES :
Recorded by Franck HUESO in Poiters at Studio 4, summer 2004.
Mastered by Pelle HENRICSSON at Tonteknik Recording AB.

REVIEWS :
Next Clues Webzine (Note : 9/10)

Hang us young. Répétez le titre avec moi : hang us young. Non, pas à l'américaine, pas aussi bien, n'expirez pas le h. Hang us young. Encore une fois. Got it? Non? Encore. Ok, maintenant, ça suffit, assez d'essais.

L'histoire de Hellmotel se confond avec celle de Judoboy, puisque c'est exactement le même groupe sans le chanteur qui nous a accidentellement quittés. Même si le groupe indique s'être formé en décembre 2004, vous pouvez être certains que ça joue costaud et velu chez Hellmotel, qu'il y a une incroyable unité et de l'expérience entre les trois musiciens restants. Ils ont engagé le chanteur de Watertank pour finir le travail d'enregistrement commencé sous le nom de Judoboy et d'autres invités (les chanteurs de Kubota, No Compromise et Right 4 Life) viennent aussi beugler sur ce premier album impressionnant de bout en bout.
Inutile d'aller chercher des comparaisons avec d'autres groupes pour chacun des dix titres aboutis de cette première sortie car leur hardcore est personnel, tendu, riche et ils travaillent le métal avec précision. Si l'on me forçait la main, j'avouerais percevoir à certains endroits précis des mélodies à la Portobello Bones, la puissance de Swarm Of The Lotus, le côté malsain de Today Is The Day, le rock enragé de Refused, la patte d'un Tantrum, et eux citent Converge comme influence évidente. Il faut aller plus loin, parce que cet album est incroyablement varié, avec des choses que l'on n'entend pas souvent dans le néo-métal, comme des handclaps, des guitares acoustiques en fond d'intro, des sifflotements, un final introspectif et magnifique et des tempos qui s'étendent entre un martellement binaire old school et des mesures complexes. D'ailleurs, juste derrière le travail incroyable de la guitare (un second guitariste a rejoint le groupe depuis l'enregistrement, c'est leur bio qui me dit de vous le souffler), c'est la batterie qui m'étonne le plus, avec un frappeur qui sait appuyer ses coups uniquement aux bons moments.
Pas la peine d'en dire plus, ce disque est brillant, tout simplement un grand disque de gros rock et ce n'est pas une surprise, parce qu'il est sur un label où tout est bon : Radar Swarm.

Voilà enfin un groupe qui passe plus de temps à bosser sa musique que son website. Commandez leur album immédiatement, vous comprendrez de quoi je parle.

(Bilou - 01/01/2006)